Chiffre d’affaires du 1er trimestre de l’exercice 2022/2023

Agilité du Groupe dans une conjoncture toujours dégradée 

Au 1er trimestre de l’exercice 2022/2023, le chiffre d’affaires du groupe Damartex s’élève à 135,4 M€, en recul de -13,7% à taux réels par rapport au
1er trimestre 2021/2022 (-13,8% à taux de change constants).

Sur cette période, le Groupe a recruté 302 000 nouveaux clients. Ce chiffre est à comparer avec 415 000 nouveaux clients au même trimestre l’an dernier.

De manière générale, l’activité du Groupe a été influencée négativement par un environnement conjoncturel difficile : crise du pouvoir d’achat, incertitude géopolitique, décès de la reine au Royaume Uni, etc.

Le chiffre d’affaires du pôle « Fashion » s’établit à 101,5 M€ sur le trimestre, en retrait de -13,2% à taux réels (-13,3% à taux de change constants). En dépit du dynamisme des ventes en magasins, Damart affiche un chiffre d’affaires en baisse de -13,8% à taux réels, notamment affecté par la fermeture temporaire des sites cet été à la suite d’une cyberattaque. Afibel clôture le trimestre avec un chiffre d’affaires en retrait de -22,1% à taux réels tandis que Xandres poursuit sa bonne performance avec une croissance sensible de +17,8% de son chiffre d’affaires sur la période.

Marquée par une contraction « post covid » de la consommation dans l’équipement de la maison, la division « Home & Lifestyle » enregistre un chiffre d’affaires de 22,7 M€ au premier trimestre, en baisse de -28,5% à taux réels et à taux de change constants. Les marques Coopers of Stortford, 3Pagen et Vitrine Magique enregistrent un repli respectivement de -26,8%, -32,9% et -17,4% à taux réels.

Enfin, le pôle « Healthcare », regroupant les activités de Santéol, MSanté, Sédagyl et Médical Santé, récemment acquis, enregistre une forte croissance de +35,0% à taux réels pour un chiffre d’affaires à 11,2 M€.

Il est notamment porté par l’activité de prestations de santé avec MSanté, et par la performance solide de Santéol, qui montre sur la période une croissance très forte de +60,5%.

Sur ce 1er trimestre, Damartex confirme le dynamisme de son pôle « Healthcare » récemment renforcé avec l’acquisition d’Icelus Medical, et les solides fondamentaux de son pôle « Fashion » pour évoluer dans une conjoncture encore dégradée.

Le Groupe demeure agile pour y faire face. Les ventes actuelles de produits Thermolactyl par Damart, conséquence du retour du froid, en sont une illustration même si elles ne peuvent à elles seules préjuger de la tendance générale de l’activité de Damartex.

Le Groupe reste prudent quant à l’évolution rapide et incertaine de la situation macro-économique.

Avancées du plan de transformation TTA 2.0
Profitabilité en retrait dans un contexte dégradé

ACTIVITE

Damartex conclut l’exercice 2021/22 avec un chiffre d’affaires à 719,0 M€, impacté par un contexte macroéconomique difficile. Il s’agit d’un repli de
-5,9% à taux réels par rapport à l’exercice précédent mais d’une hausse de +4,8% par rapport à l’exercice 2019/20.

Marqués par un ralentissement de l’activité au second semestre, les pôles « Fashion » et « Home & Lifestyle » enregistrent des chiffres d’affaires en retrait par rapport à l’exercice précédent, respectivement à 535,5 M€ (soit -3,5% à taux réels) et à 147,6 M€ (soit -16,9% à taux réels).

Le pôle « Healthcare », renforcé par plusieurs acquisitions récentes, poursuit sa bonne dynamique, et affiche un chiffre d’affaires à 35,9 M€, soit une hausse sensible de +14,3% à taux réels.

RéSULTATS

Dans un environnement complexe impacté par les tensions inflationnistes et la guerre en Ukraine, l’EBITDA opérationnel du Groupe ressort à 8,9 M€, en repli de -75,6% par rapport à l’exercice 2020/21 (+153,3% par rapport à l’exercice 2019/20 qui intégrait les effets de la crise sanitaire).

Alors même que l’activité marquait un ralentissement au second semestre et que des hausses sensibles étaient constatées sur l’ensemble des coûts (transport, papier, matières premières…), le Groupe a maintenu ses investissements de transformation.

L’EBITDA opérationnel s’établit à +8,6M€ pour le pôle « Fashion », -3,0 M€ pour le pôle « Home & Lifestyle » et +3,3M€ pour le pôle « Healthcare ».

Le groupe Damartex clôture l’exercice 2021/22 avec un résultat net à
-5,8 M€
.

SITUATION FINANCIERE

La situation financière nette s’établit à -48,0 M€ à fin juin 2022 (contre 25,9 M€ à fin juin 2021 et -43,8 M€ à fin juin 2020). Celle-ci reflète la réalisation d’investissements avec notamment des acquisitions dans le pôle « Healthcare » pour un montant de 20,2 M€.

Le besoin en fonds de roulement ressort à 27,9 M€ à fin juin 2022, transitoirement impacté par un niveau de stocks anormalement élevé suite au ralentissement des derniers mois.

DIVIDENDE

Compte tenu de l’impact du contexte dégradé et de la poursuite du plan de transformation du Groupe, le Directoire proposera la distribution d’un dividende de 0,10 € par action lors de l’Assemblée Générale prévue le 17 novembre 2022.

PERSPECTIVES

Si l’environnement économique appelle à la prudence, le groupe Damartex rappelle qu’il dispose d’atouts importants pour y faire face.

Le déploiement du plan stratégique TTA 2.0 destiné à accroitre la proposition de valeur du Groupe et en faire un acteur référent de la Silver Economy, se poursuit.

Renforcement de Santéol en région parisienne

Le groupe Damartex annonce l’acquisition de 100% des titres de la société ADS par la société Santéol holding. Cette opération, tout comme les précédentes, s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre du plan de transformation du Groupe « Transform to Accelerate – TTA 2.0 ».

La société ADS, prestataire de santé à domicile (PSAD) spécialisé dans l’assistance respiratoire, est basée à Villeparisis en Seine-et-Marne (77). Fondée en 2014 par David Sdez, elle a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 3 M€ en 2021 grâce à la confiance de plus de 5 500 patients qui reconnaissent sa qualité de service.

Ce rapprochement permettra à Santéol d’accélérer son développement. Combiné à la présence existante à l’ouest de Paris, Santéol pourra ainsi servir au mieux tous les patients de la région parisienne.

Fort de son expertise, David Sdez accompagnera commercialement l’intégration d’ADS dans le groupe Santéol durant les douze prochains mois.

En accord avec son ambition de devenir leader européen de la Silver économie, le groupe Damartex traduit par cette acquisition, sa volonté de poursuivre le développement de son pôle Healthcare.

L’intégration d’ADS renforce Santéol dans son positionnement de leader sur la PSAD respiratoire avec plus de 22 000 patients accompagnés et une couverture géographique permettant une proximité accrue.

L’intégration de la société ADS dans les comptes du groupe Damartex interviendra dès le 1er juillet 2022.

Avancées du plan de transformation TTA 2.0 Ralentissement de l’activité dans un contexte inflationniste

Damartex clôture l’exercice 2021/2022 avec un chiffre d’affaires à 719,0 M€, en repli de -5,9% à taux réels par rapport à l’exercice précédent (-7,1% à taux de change constants), impacté par un contexte économique difficile. Après un premier semestre stable en comparaison de l’année précédente, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 317,2 M€ au second semestre, pâtissant d’un ralentissement des ventes de -12,3% à taux réels (-13,2% à taux constants) par rapport à la même période de l’exercice précédent.

Damartex poursuit le renforcement de sa base de clientèle, qui avait été étoffée avec 1,4 million de nouveaux clients au premier semestre, en en accueillant 0,8 million sur le second semestre, dont 0,3 million sur le quatrième trimestre.

Au quatrième trimestre, l’activité a connu une baisse sensible qui a particulièrement affecté les enseignes des pôles « Fashion » et « Home & Lifestyle ». En dépit d’une belle performance de l’activité « Healthcare », tirée notamment par le dynamisme des récentes acquisitions, le trimestre se clôture à 144,2 M€, en recul de -13,5% (-14,1% à taux de change constants).

Le chiffre d’affaires du pôle « Fashion » s’établit à 535,5 M€ sur l’exercice 2021/2022, en retrait de -3,5% à taux de change réels. Ce pôle observe une forte croissance en magasins (+ 23,8% par rapport à l’an dernier). Le niveau de chiffre d’affaires constaté pour ce canal de vente est également en augmentation de +19% par rapport à 2019/2020.

Damart reste solide face à la conjoncture mais accuse une légère baisse de -2,4% à taux réels sur l’exercice marqué par le ralentissement du canal « Vente par Correspondance » traditionnel, tandis qu’Afibel enregistre un recul de -8,9% à taux réels. Bénéficiant de son positionnement sur le segment du luxe abordable, Xandres connait en revanche des performances records en Belgique et aux Pays-Bas, représentant une hausse de +20,4% à taux réels.

Le pôle « Home & Lifestyle » est particulièrement impacté par la dégradation de l’environnement macroéconomique, et affiche un chiffre d’affaires à 147,6 M€, en retrait de -16,9% à taux réels sur l’exercice (-18,6% à taux constants). Les ventes des 3 enseignes souffrent d’un effet de base très défavorable sur le e-commerce, qui avait bénéficié de la crise sanitaire.

Enfin, le chiffre d’affaires du pôle « Healthcare », qui regroupe les enseignes Sedagyl, Medical Santé, Santéol et MSanté, s’établit à 35,9 M€, en hausse sensible de +14,3% à taux réels et +13,4% à taux constants. Cette bonne dynamique du pôle Santé continue de se renforcer avec les récentes acquisitions, parfaitement en phase avec le plan de transformation TTA 2.0. Santéol, prestataire de santé à domicile spécialisé dans l’assistance respiratoire, poursuit sa croissance à +18,4% à taux réels sur l’exercice2021/22, tandis que Sédagyl, marketplace du maintien à domicile, enregistre un recul de -9,2% à taux réels, impacté négativement par l’effet de base Covid.

En dépit d’un environnement macroéconomique et géopolitique dégradé, Damartex poursuit le déploiement de son plan stratégique Transform to Accelerate 2.0 pour accompagner son développement tout en faisant face aux tensions persistantes sur les approvisionnements.

Le Groupe fait preuve de prudence en restant extrêmement agile quant à l’évolution rapide de la conjoncture, et anticipe, comme évoqué lors de la publication du chiffre d’affaires du troisième trimestre, un impact négatif sur les résultats annuels de l’exercice 2021/2022.

Poursuite du développement du pôle « Healthcare » et structuration de l’activité Maintien à domicile (MAD)

Dans le cadre de son plan de transformation Transform To Accelerate – TTA 2.0, le groupe Damartex annonce l’acquisition de 100% des titres du groupe Médical Santé, appuyant son positionnement de leader européen de la Silver Economie.

Fondé en 1997 par Charles-Henri Bastien et basé à Mons-en-Barœul (59), le groupe Médical Santé rassemble 85 collaborateurs et propose des produits de santé pour le maintien à domicile (MAD) et des prestations de santé à domicile (PSAD). Médical Santé a réalisé un chiffre d’affaires de 10 M€ en 2021, notamment grâce aux relations de confiance tissées avec plus de 800 pharmacies, avec des hôpitaux et des associations, mais également grâce au fort développement du e-commerce.

A la suite de cette acquisition, Damartex envisage le rapprochement de Médical Santé et de Sédagyl, pour constituer une plateforme de solutions de confort dédiée au maintien à domicile des seniors créée en 1995. Grâce à la complémentarité de leurs modèles, le Groupe a l’ambition de proposer la meilleure offre omnicanale de produits et de services sur ce marché dans le respect et la confiance de ses patients et clients.

Charles-Henri Bastien accompagnera l’intégration de Médical Santé jusqu’à l’été 2022. Fort de son expertise dans ce secteur, Christian Marie rejoint le groupe Damartex en qualité de Directeur Général du nouveau secteur MAD (Médical Santé et Sédagyl) et sera en charge du développement de cette activité.

« Je suis très heureux et fier de l’intégration de Médical Santé au groupe Damartex avec qui nous partageons des valeurs communes. Grâce aux synergies entre nos marques, cela va permettre la poursuite du développement d’une offre complète, différenciante et innovante sur le marché du MAD » commente Charles-Henri Bastien, Directeur général-Fondateur du groupe Médical Santé.

« Nous nous réjouissons d’accueillir les équipes de Médical Santé. Ce rapprochement avec Sédagyl va permettre l’émergence d’un acteur français qui pourra offrir une solution omnicanale d’accompagnement du bien vieillir à domicile, comme le souhaite la très grande majorité des personnes âgées aujourd’hui » conclut Patrick Seghin, Président du Directoire de Damartex.

Le groupe Damartex annonce l’acquisition de 100% des titres de la société JP Consult par la société Santéol holding. Cette opération, comme celle de Perf R en Île de France récemment, s’inscrit dans le plan de transformation du groupe : « Transform To Accelerate – TTA 2.0 ».

La société JP Consult est un prestataire de santé à domicile (PSAD) spécialisée dans l’assistance respiratoire, elle est basée à Mouroux en île de France.

JP Consult a été fondée en 2012 par Michel Crépin et a réalisé un chiffre d’affaires de près de 1,2 M€ en 2021 grâce à la confiance de plus de 2 000 patients qui reconnaissent la qualité de service et la réactivité des équipes en place.

Ce rapprochement permettra à Santéol de développer son activité sur le Centre-Est de la France du fait de la présence de JP Consult dans 5 départements sur cette région. A travers la demande croissante sur le marché, cette opération est en accord avec l’ambition du groupe de devenir le leader européen de la Silver économie, et illustre la volonté de Damartex de renforcer son pôle Healthcare.

Fort de son expertise dans ce secteur, Michel Crépin prendra la direction de l’agence Santéol Bourgogne Franche-Comté afin d’accélérer ce développement.

Avec l’intégration de JP Consult, Santéol continue son expansion géographique et couvre désormais la majeure partie du territoire. La Société renforce ainsi son positionnement de leader avec près de 17 000 patients accompagnés et un réseau d’agence permettant une proximité toujours plus forte.

L’intégration de la société JP Consult dans les comptes du groupe Damartex interviendra dès le 1er janvier 2022.

Dans le cadre de son plan de transformation « Transform To Accelerate – TTA 2.0 », le groupe Damartex annonce l’acquisition de 100% des titres de la société Perf R par la société Santéol Ile-de-France.

La société Perf R, prestataire de santé à domicile (PSAD) spécialisé dans l’assistance respiratoire, est basée à Palaiseau en Ile-de-France.

Perf R a été fondée en 2011 par Kader Abdellaoui. L’entité a réalisé un chiffre d’affaires de près de 0,8M€ en 2021 du fait de la confiance de 1 100 patients qui reconnaissent la qualité de service et la réactivité des équipes en place.

Ce rapprochement permettra de renforcer la présence de Santéol en Ile-de-France. L’agence de Croissy-sur-Seine accueillera les équipes de Perf R.

Compte tenu de son expérience dans la profession, Kader Abdellaoui, prendra la direction commerciale de Santéol en France.

L’intégration de la société Perf R dans les comptes du groupe Damartex interviendra dès le 1er janvier 2022.  

Damartex étend sa couverture géographique avec le lancement de Xandres, sa marque de prêt-à-porter « affordable luxury » sur le marché allemand.

Marque de mode belge de premier plan, synonyme de qualité et de souci du détail, Xandres est déjà présente en Belgique, au Luxembourg et aux Pays-Bas.

Les collections Xandres sont conçues pour les femmes qui apprécient la mode à la fois classique et intemporelle, en lien avec les tendances actuelles. Depuis les années 70, la marque habille toutes les femmes de la taille 34 à 56 en leur proposant des articles naturellement chics à la coupe parfaite.

Ce 16 février 2022, une conférence de presse a été organisée par Xandres au Soho House de Berlin afin de se présenter aux journalistes de mode allemands et de lancer sa campagne de communication.

Xandres est fier de son partenariat avec Veronica Ferres, actrice renommée en Allemagne aux 145 000 abonnés et de sa fille de 20 ans : Lilly Krug, actrice également et personnalité des réseaux sociaux.

Les collections seront proposées au travers de 3 canaux de distribution : le site Xandres.de, les market places : Zalando et Van Graaf, ainsi que la présence dans des magasins multi-marques.

Le groupe Damartex est heureux d’accompagner la marque dans son internationalisation et de poursuivre ainsi la stratégie de développement de son pôle Fashion.

www.xandres.dewww.xandres.be

Effets positifs du plan de transformation sur les pôles Fashion et Healthcare

Damartex finit le premier semestre de l’exercice 2021/2022 avec un chiffre d’affaires à 401,7 M€, stable par rapport à l’année précédente (-0,1% à taux de change réels, -1,6% à taux de change constants). Dans un contexte marqué par l’inflation et la baisse du pouvoir d’achat, les ventes sont en légère diminution au deuxième trimestre (-1,0% à taux réels à 244,8 M€, -2,4% à taux de change constants). Le Groupe continue néanmoins d’attirer de nouveaux clients : +1,4 millions de nouvelles clientes sur le semestre (chiffre stable par rapport à l’an dernier).

Le chiffre d’affaires du pôle « Fashion » s’établit à 304,9 M€ sur le semestre en croissance de +2,4% à taux réels (+1,1% à taux de change constants), malgré l’arrêt d’activité de la Maison du Jersey. Les ventes du second trimestre ont progressé de +1,1% à taux réels (-0,2% à taux constants).

Damart poursuit sa progression avec des ventes en croissance de +5,7% à taux de change réels. Afibel confirme son redressement avec une bonne dynamique en Angleterre et des ventes stables en France.

Le pôle « Home & Lifestyle » est en recul de -10,0% à taux réels, à 80,2 M€ (-12,3% à taux de change constants. L’effet de périmètre dû à l’arrêt de la marque Delaby pèse notamment sur la performance du pôle (-3,7 M€).

De plus, la baisse de la consommation sur les marchés allemands et anglais ont impacté l’activité de 3Pagen et de Coopers of Stortford, respectivement à -5,3% et -4,7% sur le semestre à taux de change réels.

Le pôle « Healthcare », dédié à l’activité de santé, continue son développement en enregistrant sur ce premier semestre une hausse sensible de son chiffre d’affaires de +8,2% à taux réels, atteignant 16,6 M€ (+7,1% à taux de change constants).

Les ventes du deuxième trimestre s’élèvent à 8,4 M€, en hausse de +5,5% à taux réels (+4,4% à taux de change constants).

Le pôle bénéficie de l’intégration de MSanté et d’Optimum Médical, ainsi que de la bonne tenue de Santéol, qui s’inscrit en forte croissance de +16,0%.

Damartex a fait preuve d’agilité entre ses différents pôles, poursuivant ses efforts dans le cadre du déploiement de sa stratégie de transformation, et en dépit d’un contexte sanitaire encore dégradé.

Concernant la deuxième partie de l’exercice, le Groupe demeure prudent du fait des tensions persistantes sur les approvisionnements, ainsi que sur les impacts potentiels des hausses des prix de transport et des matières premières.